animadversion


animadversion

animadversion [ animadvɛrsjɔ̃ ] n. f.
XVIe; « attention » XIIe; lat. animadversio
Littér. Blâme, antipathie, réprobation. « l'épaisseur de niaise animadversion dont les journaux français font étalage » (J.-R. Bloch). ⊗ CONTR. Adhésion, approbation, louange.

animadversion nom féminin (latin animadversio, blâme) Littéraire. Antipathie déclarée. ● animadversion (synonymes) nom féminin (latin animadversio, blâme) Littéraire. Antipathie déclarée.
Synonymes :
- hostilité
Contraires :
- goût
- prédilection

⇒ANIMADVERSION, subst. fém.
A.— Littér. [En parlant d'une pers., d'une collectivité et plus rarement d'un inanimé abstr.] Désapprobation latente, hostilité sourde, se manifestant occasionnellement dans des paroles, des attitudes ou des actes.
1. Vx. [Avec un caractère officiel] Action hostile.
a) [En parlant d'une chose] :
1. Quant à la presse périodique, elle est évidemment l'objet principal de l'animadversion du projet de loi.
CHATEAUBRIAND, Opinion sur le projet de loi relatif à la liberté de la presse, 1818, p. 157.
b) [En parlant d'une pers.] :
2. Ces trois hommes avaient personnellement encouru l'animadversion du ministère Villèle; et depuis un bon nombre d'années on avait supprimé les chaires de littérature française occupée par Villemain, celle d'histoire moderne où siégeait Guizot, et enfin celle d'histoire de la philosophie où s'était distingué Cousin.
DELÉCLUZE, Journal, 1828, p. 495.
2. [Sans caractère officiel] Antipathie agressive. S'attirer l'animadversion des honnêtes gens (Ac. 1835-1932); animadversion entre, contre :
3. Qu'on sache que les amis qui me restent, tout petit que soit leur nombre, ne sont pas de ceux qui se retirent au jour du combat; ils ont un jugement formé, et ils n'attendent point l'approbation ou l'animadversion d'un bureau d'esprit pour savoir à quel rang ils doivent placer un ouvrage : ...
CHATEAUBRIAND, Les Martyrs, t. 1, 1810, p. 106.
4. L'animadversion des classes inférieures contre la classe aristocratique ne détruit pas son ascendant sur ceux mêmes dont elle est haïe; ...
Mme DE STAËL, Considérations sur les princ. événements de la Révolution fr., t. 1, 1817, p. 276.
5. Ils frappent leur patrie pour s'en faire obéir. Mais ils succomberont sous l'animadversion, la vitupération, l'indignation, la fureur, l'exécration et l'abomination publiques.
A. FRANCE, L'Île des pingouins, 1908, p. 278.
6. Je commence à comprendre qu'il y avait, depuis longtemps, entre M. Chalgrin et M. Rohner, une animadversion qui ne paraissait guère.
G. DUHAMEL, Chronique des Pasquier, Les Maîtres, 1937, p. 125.
7. ... représentant [la racine de la mandragore] à nos yeux prévenus (...) une espèce de gros vieillard nain, pleine de science redoutable, de méchanceté souterraine, de cynisme et d'animadversion.
A. ARNOUX, Calendrier de Flore, 1946, p. 77.
B.— Spéc., PHILOL., vx, au plur. ,,Remarques faites sur le texte d'un auteur`` (Ac. Compl. 1842). ,,Animadversions sur Horace, sur Pétrone`` (Ac. Compl. 1842).
Rem. Attesté également ds Lar. 19e, GUÉRIN 1892, Nouv. Lar. ill., DG (qui le qualifie de ,,vieilli``).
PRONONC. :[].
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. Fin XIIe s. « attention de l'esprit » (Trad. Dialogue de Saint Grégoire, éd. Foerster, 216, 18 ds T.-L. : Quant sodainement cele regardanz amont vit Jhesum venant, et par grande animadversion [cum magna animadversione] comenzat az estanz environ a crieir disanz : Aleiz vos de ci, aleiz vos de ci, Jhesus vient), attest. isolée, sens relevé par FUR. 1690; Trév. 1704 note que ce mot ,,n'est point du tout en usage en ce ... sens``; 2. 1580 dr. « blâme général, censure judiciaire » (MONTAIGNE, 1. III, ch. IX, p. 111 ds GDF. Compl. : La justice a cognoissance et animadversion aussi sur ceulx qui chaument); 1823 gén. « improbation » (CHATEAUBRIAND, Opinions et discours ds Dict. hist. Ac. fr. t. 3, p. 243); 3. 1690 philol. (FUR.).
Empr. au lat. animadversio composé de anima « esprit » et du rad. vers- de vertere « tourner » d'où « attention de l'esprit » (CICÉRON, Off., 1, 103 ds TLL s.v., 75, 58), puis « blâme, châtiment » (ID., Orat., 195, ibid., 75, 74). BL.-W.5 note que le sens moderne d'« improbation » semble dû à une interférence dans l'esprit du locuteur, de animadversio avec adversus « contre »; ce sens pourrait cependant n'être qu'une ext. du sens 2 à la lang. commune.
STAT. — Fréq. abs. littér. :26.
BBG. — LAF. Suppl. 1878. — ST-EDME t. 1 1824. — Vie Lang. 1968, n° 194, p. 291.

animadversion [animadvɛʀsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. XIIe; du lat. animadversio « attention », d'où « réprimande, châtiment », de animadvertere « tourner (vertere) son esprit (anima) vers ».
1 Littér. Blâme, censure d'une autorité publique.
1 Cette affaire (le refus d'un régiment de combattre) est de trop grande importance pour la laisser en l'état qu'elle est; une animadversion rendra tout le monde sage (…)
Richelieu, Lettres…, t. VI, p. 482.
2 Antipathie, réprobation. || L'animadversion de qqn contre qqn. || S'attirer l'animadversion des puristes. || Encourir l'animadversion de qqn, d'un groupe. Blâme, censure, condamnation, critique, improbation.
2 (…) de petits journaux clandestinement imprimés (…) me signalaient à l'animadversion des écoles.
Sainte-Beuve, Correspondance, t. I, p. 323.
2.1 Toutefois je ne sais comment il s'est fait que, — nombre d'abus de confiance, dont ils furent victimes, les ayant plongés dans un dénuement devenu proverbial, — nos relations, insensiblement, s'attiédirent, confinèrent, bientôt, à la froideur — et finalement, tournèrent à une animadversion qui m'obligea, bien qu'à regret ! à les induire en une série de catastrophes étranges où ils laissèrent, sinon l'honneur, du moins la vie.
Villiers de L'Isle-Adam, Tribulat Bonhomet, p. 182.
3 Cette admiration a bientôt fait place dès le chapitre suivant (campagne de Russie), à une animadversion encore plus vive.
Gide, Journal, 26 sept. 1931, note 1.
4 Du reste quelques textes finissent par percer dans l'épaisseur de niaise animadversion dont les journaux français font étalage.
J.-R. Bloch, Deux hommes se rencontrent, p. 291.
3 Vx. Philos. (Au plur.). Notes critiques apposées au texte d'un auteur. || Des animadversions sur un texte, sur un philosophe.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • animadversion — ANIMADVERSION. s. f. Improbation, censure, blâme, correction en paroles seulement. Ce Procureur a fait une friponnerie qui mérite animadversion. Ce procédé mérite l animadversion publique. L animadversion de la Cour. Cet écrit lui a attiré l… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • animadversion — Animadversion. s. f. Terme de Palais, Correction en paroles seulement. Ce Procureur a fait une friponnerie qui merite animadversion. une procedure si irreguliere merite animadversion. l animadversion de la Cour …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Animadversion — An i*mad*ver sion, n. [L. animadversio, fr. animadvertere: cf. F. animadversion. See {Animadvert}.] 1. The act or power of perceiving or taking notice; direct or simple perception. [Obs.] [1913 Webster] The soul is the sole percipient which hath… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • animadversión — sustantivo femenino 1. (no contable) Aversión: No puedo disimular la animadversión que le tengo. 2. (no contable) Oposición muy crítica a una cosa o a una persona: Manifestó abiertamente su animadversión hacia el proyecto …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • animadversion — animadversion, stricture, aspersion, reflection denote a remark or statement that is an adverse criticism. Animadversion (compare animadvert at REMARK) implies as its motive deep seated prejudice or ill will or a tendency to carp or cavil {given… …   New Dictionary of Synonyms

  • Animadversion — (lat.), Bemerkung, Ahndung, Rüge; animadvertieren, bemerken, rügen …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Animadversion — Animadversion, aus dem lat., Wahrnehmung, Bemerkung, Strafe …   Herders Conversations-Lexikon

  • animadversion — I noun admonition, adverse comment, aspersion, blame, censorious remark, censure, chiding, condemnation, correction, criticism, deprecation, disapprobation, disapproval, discredit, fault finding, impeachment, impugnation, imputation, obloquy,… …   Law dictionary

  • animadversion — (n.) 1590s, criticism, blame, also sometimes in early use simply notice, attention (now obsolete), from L. animadversionem (nom. animadversio) investigation, inquiry; perception, observation, noun of action from pp. stem of animadverte to take… …   Etymology dictionary

  • animadversión — (Del lat. animadversĭo, ōnis). 1. f. Enemistad, ojeriza. 2. desus. Crítica, advertencia severa …   Diccionario de la lengua española